Programmation neuro-linguistique : PNL
Marie-Pierre Preud’homme

Pnl signifie : Programmation Neuro Linguistique. Cette technique  a vu le jour dans les années 70, à l’Université de Santa Cruz, en Californie.
Richard Bandler et John Grinder, ses créateurs, sont avant tout à considérer comme des « modélisateurs ».

La pnl étudie la structure de notre façon subjective de vivre toute expérience.

Programmation : ou apprentissage, codage, de l’expérience vécue, nous sommes « programmés » pour reproduire les mêmes schémas d’expériences.
Neuro : en référence à notre système neurologique, siège de ces programmations.
Linguistique : nous utilisons le langage pour rendre compte de notre façon d’appréhender le monde.

Bandler  et Grinder ont observé et étudié la façon de procéder de thérapeutes de référence. Ils analysent la façon dont ceux-ci parviennent avec succès à aider des patients considérés comme « difficiles à accompagner ».

Ils s’intéressent principalement au travail de
Fritz Perls, créateur de la Gestalt Thérapie.
Virginia Satir, créatrice de la thérapie familiale
Milton Erickson, figure de proue de l’hypnose contemporaine.

Bandler et Grinder observent ces trois virtuoses de la thérapie et modélisent leurs façons d’intervenir. Ils consacrent un temps certain à l’étude des interventions de Milton Erickson,

En d’autres mots, la pnl est le résultat d’observations de techniques qui fonctionnent bien, la pnl propose des « structures d’interventions ».
Un des principes sur lesquels elle repose est que ce qui fonctionne est reproductible.
Bandler et Grinder ont observé très finement, découpé très petit et proposé des modèles d’intervention.

On peut donc considérer l’hypnose Ericksonienne comme « mère » de la pnl..

Marie-Pierre Preud’homme, Hypnothérapeute est diplômée ‘maître praticien’ PNL.